Aphis nasturtii : colonie sur féverolle © INRA, Bernard Chaubet