Encyclop'Aphid : l'encyclopédie des pucerons

Bienvenue sur Encyclop'Aphid : le site des Aphicionados

Les pucerons sont de redoutables ravageurs des cultures mais aussi des insectes fascinants en raison de leurs caractéristiques biologiques particulières. Ils regroupent plus de 4000 espèces au niveau mondial qui se répartissent en trois familles, Phylloxeridae, Adelgidae et Aphididae, cette dernière étant la plus importante.

Conçu par INRAE, Encyclop'Aphid a pour but de fournir un support d'identification des pucerons, relativement simple d'usage ainsi que des informations sur leur biologie et leurs impacts agronomiques. Vous y trouverez des fiches descriptives et des clés d'identification d'une centaine d'espèces de pucerons les plus rencontrées en France ainsi que de leurs ennemis naturels. Vous pourrez accéder à des vidéos mettant en scène les pucerons et leurs ennemis naturels. Vous y trouverez également les dernières recherches réalisées dans le réseau de Biologie Adaptative des Pucerons et de leurs Organismes Associés (BAPOA) et de courts articles vous permettant de mieux connaître ces petits insectes. 

Qu'est ce qu'un puceron ?

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

La taxonomie des pucerons

On compte 4700 espèces de pucerons dans le monde. Leur systématique est affaire de spécialistes. La connaissance de leurs plantes hôtes est également importante pour aider leur identification. Les pucerons appartiennent à l'ordre des Hémiptères. Ils constituent la super-famille des Aphidoidea. Selon Remaudière, cette super-famille est répartie en 3 familles : les Phylloxeridae, les Adelgidae et les Aphididae qui constituent de loin la famille la plus importante.
Morphologie de l'ailé

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

La morphologie des pucerons et les critères d'identification

Les pucerons sont des insectes dont la longueur du corps, comprise entre 2 et 5 millimètres, est partagée en trois régions bien différenciées : la tête, le thorax et l'abdomen.

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Caractères généraux des cycles

Les pucerons ont deux modes de reproduction : la reproduction sexuée et la reproduction asexuée ou parthénogénétique. Les femelles sexuées sont ovipares alors que les femelles parthénogénétiques sont vivipares. Elles donnent naissance directement à de jeunes larves, qui leur sont génétiquement identiques, et capables de s’alimenter et de se déplacer aussitôt produites. La descendance d'une femelle parthénogénétique constitue donc un clone. Les pucerons sont plurivoltins et peuvent avoir, selon les conditions climatiques, jusqu'à 20 générations par an. Ils présentent une grande variabilité de cycles biologiques.

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Mode de dispersion

Les ailés assurent la dispersion de l'espèce pendant la phase de multiplication clonale, le changement de plantes hôtes chez les espèces diœciques et la migration des formes sexuées, mâles et/ou gynopares.

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Alimentation

Les pucerons sont phytophages et possèdent un système buccal de type piqueur-suceur : leurs pièces buccales sont adaptées à percer les parois végétales et pénétrer les tissus jusqu'aux vaisseaux du phloème puis à ingérer la sève dont ils se nourrissent.

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Glossaire

Les aphicionados ont leur jargon pour décrire la morphologie, le cycle biologique ou les dégâts dus aux pucerons !
bannière

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Pour en savoir plus

Un début de bibliothèque pour les Aphicionados et quelques adresses de sites Internet.

Puceron et milieux

23 mai 2024

Rédaction: Bernard Chaubet

Antagonistes

En dehors des effets dus à des facteurs abiotiques (vent, pluie, chaleur, froid…), les antagonistes naturels limitant les populations aphidiennes sont essentiellement des insectes. Les Arachnides jouent aussi probablement un rôle important. Parmi les oiseaux, les perdrix et les mésanges peuvent être des prédateurs remarquables. Dans le règne fongique, certains champignons provoquent de véritables épizooties au sein des colonies de pucerons.

23 mai 2024

Rédaction: Bernard Chaubet

Pucerons et fourmis : mutualisme

Le mutualisme se définit comme une interaction entre espèces se révélant être bénéfique pour les deux protagonistes. C’est le cas des relations entre les pucerons et les fourmis.

23 mai 2024

Rédaction: Bernard Chaubet

Pucerons et diptères : clepto-trophobiose

Les pucerons excrètent le miellat, excédent alimentaire liquide composé principalement de sucres et d’acides aminés. Les gouttelettes produites (voir video) et expulsées par l’anus des pucerons se déposent parfois en grande quantité sur le feuillage des végétaux.

Puceron et agriculture

Rhopalosiphum padi : virus BYDV

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Les pucerons des plantes cultivées

En climat tempéré, toutes les plantes cultivées sont hôtes d’au moins une espèce de puceron. Parmi les 4700 espèces de pucerons, quelques dizaines sont des ravageurs des cultures.

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Arbres et arbustes

Les pucerons colonisent les plantes cultivées mais également de nombreuses plantes présentes dans nos jardins ou notre environnement. Dans cette rubrique, nous affichons les pucerons inféodés aux arbres ou arbustes.
Myzus persicae : dégât sur nectarinier

23 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Dégâts

Les pucerons ont une alimentation phloémienne, autrement-dit ils se nourrissent de la sève élaborée des plantes, détournant à leur profit une partie des éléments nutritifs nécessaires à la croissance de ces dernières. Ce mode alimentaire occasionne des dégâts dont l'importance varie suivant le stade de développement de la plante et de son degré de sensibilité.

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Virus

Il y a un peu plus de 100 ans que l'existence des virus est connue chez les plantes et chez l'homme. Les virus deviennent des modèles d'étude privilégiés en biologie moléculaire. Leurs acides nucléiques sont en effet les plus connus, car ils sont porteurs d'un nombre réduit d'informations génétiques qu'il est relativement facile d'étudier et de manipuler. Les virus phytopathogènes sont doués d'une redoutable aptitude à pénétrer la cellule végétale et à y introduire des informations génétiques étrangères.

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Luttes

L'importance des dégâts peut être liée directement à la taille des colonies de pucerons (dégâts directs) ou bien à l'action de quelques individus à fort pouvoir pathogène (cas des maladies à virus). La méthode de lutte doit tenir compte des différents types de dégât.

Puceron et recherche

Petits insectes verts et quelquefois noirs

15 mai 2024

Rédaction: Charles-Antoine Dedryver, Jean-Sébastien Pierre

Une courte histoire des débuts de l’aphidologie

Alors que l’entomologie a une histoire bimillénaire, les pucerons, probablement du fait de leur petite taille, n’ont suscité l’intérêt des entomologistes qu’après l’apparition des lentilles fortement grossissantes et des microscopes. Nous retraçons ici les principales étapes de la connaissance acquise sur ces derniers, des premières mentions de leur existence à la mise en évidence de leurs caractères biologiques originaux comme la viviparité, l’alimentation à base de sève, le polyphénisme et la parthénogénèse cyclique, jusqu’au milieu des années 1700.
Logo BAPOA

15 mai 2024

Rédaction: Jean-Christophe Simon

Réseau BAPOA

Le réseau BAPOA a pour but d’animer les recherches sur les pucerons et les organismes associés conduites par un nombre grandissant d’équipes dépendant de l’INRA, des universités ou d’autres organismes. Ce réseau est soutenu financièrement par le département Santé des Plantes et Environnement (SPE) de l’INRA.

15 mai 2024

Rédaction: Antonin Schmitz, Marylène Poirié

Immunité cellulaire et symbiose chez le puceron

Le système immunitaire des insectes joue un rôle primordial dans leur défense contre les micro-organismes (bactéries, virus) et macro-organismes (endoparasitoïdes).

07 février 2023

Rédaction: Philippe Giordanengo, Gérard Febvay, Yvan Rahbé

Interactions plantes-pucerons

Les pucerons ingèrent la sève alors qu’elle circule dans les vaisseaux du phloème, grâce à des pièces buccales modifiées en stylets souples percés d'un canal alimentaire et d'un canal salivaire. Ce dernier leur permet d'injecter dans les tissus végétaux des sécrétions salivaires jouant un rôle fondamental dans la recherche, l’acceptation et la manipulation physiologique des tissus cibles.

15 mai 2024

Rédaction: Jean-Christophe Simon

Les pucerons et leurs partenaires symbiotiques

Les pucerons entretiennent des relations vitales avec des bactéries symbiotiques qui leur permettent de se nourrir de sève, un milieu pauvre en composés azotés. Ils sont également infectés par d’autres micro-organismes non indispensables à leur survie mais dont les effets sur l’écologie et l’évolution de leurs hôtes pucerons peuvent être d’une grande importance.

11 avril 2024

Rédaction: Denis Tagu

Génomique

Les pucerons à l'ère des 'omics : La communauté internationale des aphidologues s’est organisée pour développer les approches d’analyse haut-débit des génomes en soutien des études des mécanismes d’adaptation des pucerons à leur milieu.

11 avril 2024

Rédaction: Maurice Hullé

Les pucerons, indicateurs de changements climatiques?

Le réchauffement climatique compte parmi les principaux changements globaux auxquels les insectes doivent faire face. De part leurs spécificités biologiques, les pucerons y sont particulièrement sensibles. Les premiers effets sur leurs populations sont déjà perceptibles, le nombre de leurs espèces augmentant régulièrement en Europe et leur activité printanière étant de plus en plus précoce. Les plantes dont ils se nourrissent et les insectes qui vivent aux dépens des pucerons subissent aussi les effets du réchauffement. C’est l’ensemble de l’ « écosysème aphidien » qui va ainsi être modifié.

19 mars 2020

Rédaction: Mayako Kutsukake, Jean-Christophe Simon

Quand les pucerons se socialisent

Fiches especes

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Les différentes espèces de pucerons

Près de 4700 espèces sont recensées de par le monde et 900 sont présentes en Europe. Ici nous avons fait le choix d'illustrer quelques espèces importantes d'un point de vue agronomique.

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Les insectes prédateurs de pucerons

Les pucerons constituent une ressource alimentaire abondante et régulière, utilisée par de nombreux prédateurs surtout insectes

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Les parasitoïdes des pucerons

Les parasitoïdes de pucerons se répartissent en deux catégories : les parasitoïdes primaires et les hyper-parasitoïdes (parasitoïdes secondaires).

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Les hyper-parasitoïdes des pucerons

Les hyper-parasitoïdes (parasitoïdes secondaires) sont des hyménoptères (Hymenoptera, sous-ordre Parasitica) qui se développent au dépend des parasites primaires (Hymenoptera : Aphelinidae et Braconidae Aphidiinae) présents dans les pucerons.

15 mai 2024

Rédaction: Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet

Pathogènes

Les champignons pathogènes appartiennent à l’ordre des Entomophthorales.

Si vous utilisez des données d'Encyclop'Aphid, merci d'utiliser la référence suivante:

Hullé M., Chaubet B., Turpeau E. and Simon J.C. 2020. Encyclop’Aphid: a website on aphids and their natural enemies. Entomologia generalis: doi:10.1127/entomologia/2019/0867

Liste des actualités

Toutes les actualités
Article

07 février 2023

Rédaction: MH, ET

Les pucerons des salicacées

Le dossier "Arbres et arbustes" s'est enrichi d'un nouvel article
Le dossier "Arbres et arbustes" s'est enrichi de deux nouveaux articles.
Dans la rubrique "Pucerons et Agriculture", nous avons créé un nouveau dossier "Arbres et arbustes", le premier article concerne les pucerons des fagacées.

07 février 2023

BAPOA 2016

Amiens 9 et 10 novembre 2016