A. fabae

Aphis fabae Scopoli, 1763

Puceron noir de la fève
Aphis fabae, larve de stade 4
Aphis fabae, adulte ailé
Aphis fabae, nymphes stade 3 et 4
Aphis fabae, dégât sur épinard

Caractères morphologiques

1,5 à 2,6 mm.
Aptère : plus trapu, noir mat à verdâtre, les nymphes sont reconnaissables avec trois paires de taches blanches cireuses sur l'abdomen.
Ailé : sombre, antennes courtes, cornicules courtes et noires, cauda courte, trapue et noire.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique et anholocyclique dans les régions à climat doux.

Plantes hôtes

Très polyphage, plus de 200 plantes hôtes.
Hôtes primaires :  Euonymus europaeus (fusain), Viburnum opulus (viorne obier).
Hôtes secondaires : Fabaceae, Chenopodiaceae, Asteraceae, Brassicaceae, Solanaceae, diverses cultures florales et ornementales...

Particularités

A. fabae forme des colonies en manchons parfois très denses sur les plantes hôtes secondaires.

Incidences agronomiques

En France, c'est la seconde espèce après Myzus persicae qui entraîne des dégâts considérables car il colonise des cultures aussi différentes que betterave, pomme de terre, tabac, tournesol, colza avec une préférence pour les fabacées.
Il véhicule un grand nombre de virus dans les différentes familles végétales rencontrées. Sur betterave, il est vecteur de la jaunisse grave (BYV) et la jaunisse modérée (BMYV) qui occasionnent des pertes de rendement en sucre dues à la diminution du tonnage de betterave récoltée.

Ennemis naturels

L'action des parasites (insectes et champignons entomopathogènes) et des prédateurs contribue efficacement à réduire les populations. 

Prédateurs 
 

Parasitoïdes : 

Dans ce dossier

Date de modification : 23 avril 2024 | Date de création : 23 septembre 2010 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet