A. corni

Anoecia corni (Fabricius, 1775)

Puceron du cornouiller
aptère d'Anoecia sur racine de dactyle
Anoecia corni, adulte ailé sur cornouiller
Anoecia corni, colonie sur cornouiller
Anoecia corni sur cornouiller

Caractères morphologiques

1,5 à 2,5 mm.
Aptère : le corps avec de nombreuses soies et de couleur différente selon l'hôte, jaunâtre avec des taches sombres sur hôte primaire, blanchâtre à jaunâtre sur hôte secondaire.
Ailé : sombre, avec une grande plaque dorsale et ptérostigma noir sur l'aile.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique ou anholocyclique dans les régions à climat doux.

Plantes hôtes

Hôte primaire : Cornus sanguinea (cornouiller).
Hôte secondaire : racines de poacées cultivées (blé, orge, dactyle) ou sauvages (chiendent).

Particularités

Le genre Anoecia comprend une vingtaine d'espèces qu'il est difficile de séparer.
Certaines sont holocycliques et diœciques. Elles alternent entre les Cornus où a lieu la reproduction sexuée à l'automne et les racines de poacées où elles migrent au printemps.
D'autres sont anholocycliques et entièrement souterraines sur les racines des poacées.

Incidences agronomiques

Afin de limiter les dégâts dus à ces pucerons, il est conseillé de ne pas cultiver céréale sur céréale et de détruire les chaumes, les graminées adventices et le chiendent par un passage superficiel après moisson.

Ennemis naturel

Dans ce dossier

Date de modification : 23 avril 2024 | Date de création : 20 septembre 2010 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet