Cornicules

Cornicules

Les pucerons utilisent les cornicules pour émettre une sécrétion de défense et une phéromone d’alarme lors de l’attaque d’un prédateur.

Les cornicules sont de forme, de couleur et de longueur très variables. C’est un critère très utilisé pour l’identification des formes adultes des différentes espèces. Ainsi on observe des cornicules courtes en cône (A), renflées (B), ou droites (C), des cornicules moyennes renflées (D) ou droites (E), des cornicules longues (F) voire très longues droites (G) ou renflées (H). Chez certaines espèces, les cornicules sont réduites à un pore, chez d'autres enfin elles peuvent manquer complètement. La forme des cornicules peut varier selon le stade ou le morphe au sein d'une même espèce.

Différents types de cornicules

A : Cinara spp.

B : Brevicoryne brassicae

C : Rhopalosiphum padi

D : Megoura viciae

E : Sitobion avenae

F : Aulacorthum solani

G : Acyrthosiphon pisum

H : Wahlgreniella nervata

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 23 novembre 2010 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet