C. aegopodii

Cavariella aegopodii (Scopoli, 1763)

Puceron du saule et de la carotte

Caractères morphologiques

1,0 à 2,7 mm.
Aptère : vert à vert jaunâtre, cornicules renflées, caudicule sur le 8ème segment abdominal qui recouvre la cauda
Ailé : vert à vert jaunâtre, plaque sombre sur l'abdomen, antennes pâles et courtes, fouet court, cornicules renflées, moyennement longues et pigmentées, cauda courte, présence d'une caudicule sur le 8ème segment abdominal.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique.

Plantes hôtes

Hôtes primaires : Salix fragilis, Salix alba (saules).
Hôtes secondaires : Apiaceae : Daucus (carotte), Apium (céleri), Petroselinum (persil)...

Particularités

Incidences agronomiques

Les ailés de C. aegopodii se déplacent très tôt. Ils quittent leur hôte primaire dès la fin du mois d'avril et ils viennent infecter les semis de carottes. Ils provoquent alors la décoloration des feuilles cotylédonaires.
Sous l'action des piqûres les premières feuilles s'enroulent puis se dessèchent.
Il peut également transmettre des virus : transmission du complexe viral du nanisme bigarré (CmoV + CRLV) qui se manifeste par un jaunissement des feuilles du cœur, un rougissement des feuilles externes, une prolifération des racines et un nanisme de toute la plante.

Ennemis naturels

Les colonies sont généralement rapidement jugulées sous l'action des ennemis naturels, des hyménoptères parasitoïdes de pucerons (photo) et des maladies à champignon entomophthorales.

Prédateurs

Parasitoïdes

  • Aphidius salicis
  • Binodoxys heraclei
  • Ephedrus helleni

Dans ce dossier

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 29 septembre 2010 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet