H. pruni

<i>Hyalopterus pruni</i> (Geoffroy, 1762)

Puceron farineux du prunier

blanc 192x128

Caractères morphologiques

1,5 à 2,6 mm
Aptère : allongé, vert pâle, recouvert d'une pruinosité farineuse.
Ailé : abdomen allongé, pâle, antennes courtes (la moitié du corps), cornicules très courtes, légèrement renflées et pâles, cauda longue.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique.

Plantes hôtes

Hôtes primaires :Prunus spp (prunier, pêcher, abricotier, amandier).
Hôtes secondaires : Phragmites (roseau).

Particularités

H.pruni est parfois assimilé à H.amygaldi, le puceron farineux du pêcher, dont la biologie est similaire et qui présente la même alternance entre Prunus (pêcher et amandier) et Phragmites. Ces deux pucerons constituent deux espèces distinctes, mais indifférenciables du point de vue morphologique.

Incidences agronomiques

H.pruni vit à la face inférieure des feuilles qui ne se déforment pratiquement pas, même sous l'effet de colonies denses et populeuses. Cependant sa présence provoque le jaunissement et la chute prématurée des feuilles ce qui compromet la floraison l'année suivante.
Cette espèce produit beaucoup de miellat où s'installe la fumagine. Les fruits noircis par celle-ci sont exclus du marché.

Ennemis naturels

Prédateurs

Parasitoïdes

Dans ce dossier

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 01 octobre 2010 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet