P. salicis

Pterocomma salicis (Linné,1758)

Puceron des écorces du saule

Caractères morphologiques

3,2 à 4,5 mm.
Gros puceron sombre avec des taches de cire blanchâtre.
Aptère : sombre avec les pattes et les antennes orange, les cornicules renflées, orange à rouge vif, antennes inférieures à la moitié de la longueur du corps.
Ailé : comme l'aptère avec les nervures alaires très sombres.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique monœcique.

Plantes hôtes

Salix spp : surtout Salix viminalis (osier)

Particularités

Pterocomma salicis forment des colonies très denses et compactes sur différentes espèces de saule. Il colonise les jeunes tiges où il est visité par les fourmis. A l'automne, après accouplement de l'ovipare et du mâle aptère, les œufs sont pondus dans les crevasses de l'écorce du saule. Au printemps suivant de nouvelles colonies se forment après éclosion des œufs.

Incidences agronomiques

Les dommages peuvent être graves pour les osiers cultivés pour la vannerie. Pterocomma salicis provoque des rabougrissements des tiges et la mort des nouvelles pousses.

Ennemis naturels

Dans ce dossier

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 04 mai 2017 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet