R. padi

Rhopalosiphum padi (Linnaeus, 1758)

Puceron du merisier à grappes

Caractères morphologiques

1,2 à 2,4 mm, vert foncé et de forme globuleuse.
Aptère : tâche rougeâtre autour de l'insertion des cornicules.
Ailé : antennes sombres et plus courtes que le corps, sclérites marginaux sur l'abdomen et un plus important à la base des cornicules, cornicules droites, pigmentées avec une constriction à l'extrémité, cauda courte et pigmentée.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique.
Anholocyclique sur graminées dans les zone à climat doux.

Plantes hôtes

Hôte primaire : Prunus padus (merisier à grappe), la 3ème photo montre une colonie sur Prunus padus
Hôtes secondaires : Poaceae cultivées : Triticum (blé), Hordeum (orge), Zea (maïs) et sauvages.

Particularités

Incidences agronomiques

R. padi colonise les céréales de printemps qui sont les plus affectées. Il provoque des dégâts directs, sous l'effet des piqûres les feuilles de graminée s'enroulent en spirale.
migrent sur les semis et les repousses de céréales d'hiver où elles transmettent des virus responsables de la jaunisse nanisante de l'orge (BYDV) (voir ci-dessus photo de dégâts).

Ennemis naturels

Prédateurs

Parasitoïdes

 
  • Monoctonus caricis
  • Praon abjectum
  • Praon gallicum
  • Praon volucre
  • Trioxys auctus

Dans ce dossier

Date de modification : 24 janvier 2024 | Date de création : 08 novembre 2010 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet