C. ribis

Cryptomyzus ribis (Linné, 1758)

Puceron jaune du groseillier à grappe

Caractères morphologiques

1,2 à 2,5 mm.
Puceron blanchâtre à jaunâtre, antennes longues et fines, présence de soies longues et capitées sur l'abdomen et la tête.
Aptère : antennes plus longues que le corps avec un fouet long et fin, cornicules longues presque transparentes, cauda courte arrondie.
Ailé : jaunâtre avec une plaque abdominale échancrée, antennes plus longues que le corps avec de nombreuses rhinaries, cornicules longues, légèrement pigmentées, cauda courte.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique diœcique.

Plantes hôtes

Hôtes primaires : Ribes rubrum (groseillier).
Hôtes secondaires : Stachys sp

Particularités

La présence des pucerons provoque un gaufrage caractéristique du limbe sous la forme de bulles saillante à la face supérieure de la feuille. Les colonies se développent à la face inférieure dans la cavité ainsi formée. Les feuilles colonisées des groseilliers à grappe deviennent rouge pourpre tandis que sur les cassis le feuillage se colore en jaune-vert.

Incidences agronomiques

Ennemis naturels

Prédateurs

Parasitoïdes

  • Aphidius ribis

Dans ce dossier

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 03 décembre 2015 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet