P. glabra

<i> Phylloxera glabra</i> (von Heyden, 1837) ; <i>Phylloxera quercus</i> Boyer de Fonscolombe, 1834;

Caractères morphologiques

0,7 à 0,9 mm.
Aptère : puceron très petit, jaune à jaune orangé, piriforme avec des antennes très courtes
Ailé : très petit, tête et thorax sombres et abdomen jaune à jaune-orangé, antennes très courtes à 3 articles, absence de cornicules et ailes avec une nervation simple

Ces espèces font partie d'un complexe d'espèces. Très proches morphologiquement, elles ne sont pas différenciable.

Cycles biologiques

Holocyclique monœcique

Plantes hôtes

Quercus spp

Particularités

Phylloxera glabra est holocycle monœcique sur Quercus robur.
Phylloxera quercus se retrouve aussi bien sur les chênes verts (Quercus coccifera, Q. ilex) toute l'année que sur les chênes caduques (Quercus petraea, Q. pubescens, Q. robur) pendant les mois d'été.
Phylloxera glabra hiverne à l'état d'œufs dans les crevasses de l'écorce des chênes. Au printemps, après éclosion des œufs, les larves s'installent à la face inférieure des jeunes feuilles. Plusieurs générations se succèdent pendant l'été. A l'automne les formes sexuées apparaissent et les ovipares pondent leurs œufs suite à la fécondation.

Incidences agronomiques

Les infestations provoquent la formation de taches jaune à brunes sur les feuilles. Les attaques importantes entrainent la chute prématurée des feuilles.

Ennemis naturels

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 14 décembre 2016 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet