M. rosarum

<i>Myzaphis rosarum</i> (Kaltenbach,1843)

Petit puceron du rosier

Caractères morphologiques

1,2 à 2,0 mm.
Aptère : petit, abdomen allongé ovale, vert jaune à vert, avec des cornicules renflées et des antennes courtes.
Ailé : plaque dorsale noire, antennes courtes avec le fouet court,  cornicules fines, renflées et sombres, cauda triangulaire sombre.

Voir fiche d'identification

Cycles biologiques

Holocyclique monœcique avec des mâles aptères.

Plantes hôtes

Rosa spp, Dasiphora

Incidences agronomiques

M.rosarum colonise les rosiers sauvages et cultivés, plus particulièrement les rosiers grimpants et les potentilles. Cette petite espèce est difficile à repérer. Les larves se cachent dans les folioles qui ne sont pas encore déployés. Elles s'alimentent sur les nervures des deux cotés des feuilles. M. rosarum se remarque que s'il pullule, ce qui est rare. Les ailés apparaissent l'été. Les ovipares et les petits mâles aptères paraissent à l'automne. Cette espèce n'est pas particulièrement nuisible.

Ennemis naturels

Dans ce dossier

Date de modification : 07 février 2023 | Date de création : 20 juin 2017 | Rédaction : Evelyne Turpeau, Maurice Hullé, Bernard Chaubet